Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

Haïti Debout


9,99€
Téléchargement d'album

Couleur Francky


9,99€
Téléchargement d'album

Destination Fiesta


9,99€
Téléchargement d'album

Zouk Session 2014


6,99€
Téléchargement d'album

Hits Zouk 2014


14,99€
Téléchargement d'album

Tropical Party 2014


6,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'artistes

Kassav'

Kassav'

Au confluent des influences caribéennes, du funk et du rock, il y a le zouk. Et Kassav', inventeur du genre. Cela fait plus de vingt-cinq ans que le Guadeloupéen Pierre-Edouard Décimus et ses camarades (la formation évoluera continuellement au fil des ans, les uns et les autres enregistrant des albums en solo) nous font danser aux rythmes des cuivres et de basses sur fond de musique de carnaval antillais. Ils ont ainsi lancé un mouvement musical dans lequel se sont engouffré nombre d'Antillais, de Zouk Machine à La Compagnie Créole. Stars dans les îles, c'est avec le tube "Zouk La Sé Sèl Médikaman Nou I" (Le zouk est notre seul médicament) en 1984 que Kassav' commence à acquérir une notoriété internationale. Ils font bientôt zouker le monde entier, du Japon aux Etats-Unis, en passant par l'Afrique et l'Europe. En 1992, les membres de la formation font leur apparition au cinéma, dans le film "Une saison blanche et sèche", duquel ils signent aussi le générique, que l'on retrouve sur leur opus "Tékit Izi", première manifestation du zouk raggamuffin. Le phénomène zouk semble s'émousser peu après, ce qui n'empêche pas le groupe de sortir "Difé" en 1995, sur lequel apparaissent notamment le percussionniste cubain Ray Barretto, le batteur Manu Katché (qui a pu jouer pour Michel Jonasz, Peter Gabriel, Sting, Youssou N'dour ou Simple Minds, mais qui est plus connu encore pour sa présence au sein du jury de La Nouvelle Star !), et même Stevie Wonder à l'harmonica ! Ils n'ont pas arrêté depuis, collaborant également avec d'autres artistes. C'est ainsi que Jacob Desvarieux a participé au tube "Laisse Parler les Gens" avec Jocelyne Labylle et Cheela et Passi en 2003. Auréolé de nombreux prix, Kassav a démontré l'existence d'une musique de variété antillaise chantée en créole, représentée également avec talent par d'autres musiciens et chanteurs comme Chris Combette, Edith Lefel ou Malavoi.

Perle Lama

Perle Lama
Perle Lama est née à Fort-de-France le 20 janvier 1984. Elle est toute jeune lorsque le groupe franco-antillais Kassav, à l'origine de la popularité du zouk, culmine à la fin des années 1980.

Elle remporte le Premier Prix du concours JM Harmony à seulement quatorze ans, ce qui lui donne la possibilité de réaliser un premier enregistrement. L'album Challenger (1999) sort aux Antilles et, grâce à la chanson « Akwarel la sé taw », elle remporte le prix de la SACEM du Meilleur Album zouk en 2000.

Ce succès populaire lui permet de sortir un second album, Perle etc. (2001), où elle intègre, au zouk, des éléments de reggae et de R&B. Elle est ainsi couronnée des prix de la Meilleure Interprète féminine par la SACEM en 2003 et 2006.

Perle Lama souhaite alors se faire l'ambassadrice du zouk en métropole, défendre le créole comme inhérent à la culture française, et jeter un pont entre ce style et ceux qu'elle apprécie également, le R&B, la soul et le reggae. Ce qu'elle réalise avec l'album Mizikasoleil (octobre 2006), mis en avant par le tube « Emmène-moi avec toi ».

Copyright 2014 Music Story Sophie Lespiaux

Thierry Cham

Thierry Cham
Thierry Cham est né en 1973 à Saint-Claude, en Guadeloupe. Fan du groupe antillais Kassav', de Michael Jackson et du répertoire de la variété, il fait des débuts de chanteur avec cette large palette musicale qui sied à sa grande aisance vocale.

Coup de foudre

Repéré lors d'un tremplin zouk en 1988, il est pris en main par Kassav' qui lui offre la possibilité d'enregistrer ses premières maquettes. Le succès d'estime du premier album Coup Double, sorti en 1992, est rapidement suivi d'un glorieux « Coup de foudre », n°1 des hits francophones en Afrique.

Sa carrière lancée avec l'album Ultime Confession (1994), Thierry Cham enchaîne avec Nuit Blanche (et le succès du même nom) qui lui vaut le trophée du meilleur album afro-caribéen aux African Awards à Libreville (Gabon). Une compilation suit en 1996, et l'année d'après l'album Naturel est dans la même veine, ainsi qu'un maxi en 1998.

Ambassadeur du R&B français

Après une tournée qui emmène Thierry Cham aux quatre coins du globe, l'album Autrement (sorti en l'an 2000) le voit changer de cap et prendre des accents R&B qui vont faire de lui l'ambassadeur français du genre. Le titre « Océan » est sur toutes les ondes, et son passage à La Cigale le 2 décembre, un triomphe.

En 2006, l'album Ma Couleur, réalisé avec le compositeur Daniel Pierre (alias Danny P) est son plus abouti. Il obtient un nouveau hit avec la chanson « Désolé », et s'essaie au rap sur « Qui veut ? » avec Monseigneur Mike.

Retour du lover

Deux ans après, alors que de nombreux chanteurs R&B se sont succédés, Thierry Cham revient sur le devant de la scène avec l'album Là D'où Je Viens (2008), puis un nouveau single « Ecoute moi ». Il est prêt à reconquérir son titre de R&B lover.

Copyright 2010 Music Story Loïc Picaud

Un sélection d'albums

None

Kassav'

Sonjé

Sonjé
Sonjé répond à un double postulat, d'une part rendre hommage à Patrick Saint-Eloi décédé en 2010, et d'autre part revenir aux sources du zouk en abandonnant le côté variété trop souvent présent depuis quelques années dans sa musique. Pour la première proposition, on ne peut que louer la fidélité des membres du groupe pour le chanteur qui bien que parti depuis 2002 était resté proche de ses anciens amis. Du côté de la musique, c'est une autre histoire avec l'éternelle question de la bouteille de rhum à moitié pleine ou à moitié vide.

Tout commence pourtant bien avec le lent et acoustique « Lakansiel », avant que le zouk ne retrouve ses droits avec « Hélé » véritable machine à danser. Autre belle chanson, « Sonjé PSE » met en lumière le sens mélodique délicat de Kassav'. Passons sur la guitare rock de « Ba Mwen Fos » qui pourrait n'être qu'une incartade destinée à rompre l'unité du disque. D'autant que Kassav' offre de jolies percussions sur « Tinayis » admirablement chanté par Jocelyne Béroard. Le charme est plutôt rompu par un titre comme « Mi Lim » où Kassav' retombe dans ses travers, via des claviers dont la sonorité typique des années quatre-vingt mériterait pour le moins une mise à jour.

Groupe qui détient le record de remplissages du Zénith à Paris, et capable de garnir le Stade de France de soixante-cinq mille fidèles pour ses trente ans, Kassav' n'a bien sûr de compte à rendre à personne. Raison de plus pour attendre qu'il se lâche un peu plus et fasse un vrai disque entièrement consacré au zouk traditionnel, au lieu d'un Sonjé qui coupe encore trop sa distillation avec une eau qui en fait baisser le degré d'authenticité.

None

Jessy Matador

Authentik

Authentik
L'été venu les rythmes tropicaux envahissent les ondes et tous les endroits où l'on peut se trémousser. Spécialiste d'une dance festive qui lorgne aussi bien vers l'Afrique que les Caraïbes et l'Amérique Latine, Jessy Matador est ponctuel au rendez-vous avec Authentik.

Lui-même danseur, le Congolais s'y entend pour mener la corrida depuis ses débuts en 2008 avec « Décalé gwada ». Ici, c'est son tube de 2012 avec DJ Mam's « Zumba He Zumba » qui se charge de planter les premières banderilles. Lui aussi bien parti pour fracasser les hits parade, « Morena » avec Romain, est servi par un vidéo clip où Jessy Matador tente d'inculquer quelques pas latinos à des japonaises éberluées. Datant déjà de 2011, « Galera » et son sample de « Let's All Chant » de Michael Zager Band est également au rendez-vous.

Remis au goût du jour le « Everybody's Free » (1996) de Rozalla n'a pas pris une ride, et risque de raviver de bons souvenirs chez certains. Sur « Laissez passer », c'est le rappeur Sultan qui donne la réplique à un Jessy Matador plus tonique que jamais. Authentik dispense d'acheter une des compilations qui fleurissent sur ce créneau, bien que dilué et moins typique qu'à ses débuts, le style de Jessy Matador a encore de beaux jours devant lui.

None

Jessy Matador

Elektro Soukouss

Elektro Soukouss
Réservé à un « marché de niche », le Congolais Jessy Matador a bénéficié au printemps 2010 de l'effet Eurovision, en représentant la France au fameux concours de variété introduit par le Te Deum de Charpentier. Dans la foulée de cet exploit (une « normale » douzième place !) qui lui valut un premier rang fugace au top 50 singles, avec l'hymne « Allez Ola Olé », Matador a livré un deuxième album aussi prévisible que son tube pour les campings.

Les paroles sont évidemment navrantes, pour ne pas dire inexistantes (« on se lève tous pour danser » est l'unique message, répété à l'envie). On n'attendait pas à ce que ce genre de musique fasse concurrence à Jean Ferrat, mais dans le genre ethnicommercial, on a eu tort de s'habituer à du fond avec Kassav' ou Bisso Na Bisso, voire du deuxième degré avec Magic System.

L'idée unique du projet est donc de marier le son club de l'electro, dans sa version la plus simpliste (David Guetta, à côté, c'est Mozart, ou plutôt Daft Punk) avec un assortiment de zouk, coupé-décalé, soukouss et autres rumba, ce qui donne un gumbo indigeste, où les percussions électroniques envahissantes et les gimmicks sonores sans imagination défilent au kilomètre, tandis que le piètre chanteur qu'est Jessy Matador (un danseur, au demeurant) s'époumone en appels au peuple à s'esbaudir.

On argumentera que c'est là de la musique destinée, en effet, à l'exécution publique dans des circonstances festives. Elektro Soukouss n'est certes pas un disque à écouter chez soi, dans un acte solitaire et musicophile ! Il n'en reste pas moins qu'on peut aussi danser sur des sons plus exigeants.

Maintenant disponible

Esto Es Ritmo


12,99€
Téléchargement d'album

Que Siga La Pachanga


12,99€
Téléchargement d'album

Fashion Zouk, Vol. 2


12,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion