Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

Nachtviolen - Schubert: Lieder


9,99€
Téléchargement d'album

Little Italy


14,99€
Téléchargement d'album

L'amour


9,99€
Téléchargement d'album

Rokoko - Hasse Opera Arias


9,99€
Téléchargement d'album

Pergolesi: Stabat Mater, Laudate Pueri & Confitebor


8,99€
Téléchargement d'album

Robertissimo


9,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'artistes

John Denver, Placido Domingo

John Denver, Placido Domingo
Après de brèves études d'architecture, il écrit un premier tube, « Leavin'On A Jet Plane », pour Peter, Paul and Mary, mais son premier succès personnel est un tube planétaire, « Take Me Home, Country Roads » en 1971. Ensuite, les succès s'enchaînent : « Sunshine On My Shoulders » puis « Thanks God I'm A Country Boy », « Rocky Moutain High », « Farewell Andromeda » et « Wild Moutains Sky », mémorable duo avec Emmylou Harris en 1990.

Il collectionne les disques d'or et de platine (plus d'une quinzaine) avec une musique sucrée aux textes dont la naïveté confine parfois à la niaiserie. Militant écologiste, il a enregistré « What Are We Making Weapons For ? » en duo avec le chanteur soviétique Alexandre Gradsky.

©

Copyright 2010 Music Story

Plácido Domingo, Luciano Pavarotti, José Carreras

Plácido Domingo, Luciano Pavarotti, José Carreras
Né le 21 janvier 1941 à Madrid (Espagne) d'un couple de chanteurs, Placido Domingo grandit à Mexico (Mexique) où ses parents dirige une compagnie de zarzuela.

Après des études de piano au Conservatoire de Mexico, le jeune Domingo se dirige vers le chant. Quand il se présente à une audition à l'Opéra National de Mexico en 1959, le baryton a déjà effectué plus de deux cent représentations. Accepté en tant que ténor, il entame alors une carrière fulgurante qui le mène des productions locales puis nationales (La Traviata à Monterrey) aux plus grandes scènes mondiales, donnant la réplique à Joan Sutherland dans Lucia di Lammermoor à Dallas en 1961. Parallèlement, il poursuit ses études de piano et de direction d'orchestre.

En juin 1965, Placido Domingo est révélé au New York City Opera dans Madame Butterfly de Giacomo Puccini. Il enchaîne avec Don Rodrigo de Ginastera l'année suivante et fait ses débuts au Metropolitan en 1968 face à Renata Tebaldi dans Adrienne Lecouvreur de Francesco Cilea. Le ténor fera ouvrira la saison du Met à 21 reprises, dépassant le record de son illustre aîné Enrico Caruso. Les plus grandes scènes mondiales accueillent le chanteur qui aligne méthodiquement tous les rôles-titres des opéras de Verdi, Puccini, Gounod et Massenet. Il se distingue particulièrement dans Tosca.

A partir des années 1970, Placido Domingo commence à diriger (la Traviata à New York en 1973). En 1981, il se fourvoie dans un duo avec le chanteur country John Denver (Perhaps Love) et en 1987, accompagne Julie Andrews dans The Sound of Christmas à Salzbourg (Autriche). C'est cependant le rôle principal qu'il tient dans le film Carmen de Francesco Rosi qui lui apporte la notoriété populaire en 1984. L'année suivante, atteint directement par un vaste tremblement de terre au Mexique, Placido Domingo décide d'apporter son aide en multipliant les concerts de charité.

En 1990, Placido Domingo, José Carreras et Luciano Pavarotti se lancent dans l'aventure des Trois Ténors lors de la Coupe du Monde de football en Italie. La collaboration reconduite en 1994, en 1998 au pied de la Tour Eiffel et en 2002 au Japon, donne lieu à quelques enregistrements. En 1996, après une riche carrière dans plus de cent vingt rôles marquée par la passion, la générosité et un engagement physique intense qui emportent l'adhésion du public, le ténor est nommé à la direction artistique du Washington National Opera, avant de manager le Los Angeles Opera à partir de 2001.

En 2006, Domingo chante à la cérémonie de clôture de la Coupe du Monde de football à Berlin, et deux ans plus tard, à celle des Jeux Olympiques de Pékin. Le ténor annonce son retour sur la scène pour 2009 dans le rôle de Simon Boccanegra de Verdi, représenté à Berlin puis dans le monde, sans oublier le Metropolitan Opera. L'imposante discographie de Placido Domingo comprend plus de deux cents enregistrements s'ajoutant à une cinquantaine de DVD. L'un des derniers monstres sacrés de l'opéra a reçu de multiples honneurs durant sa carrière, dont le titre de Prince des Asturies en 1987 et le grade de Commandeur de l'Empire Britannique en 2002.

 

Copyright 2010 Music Story Loïc Picaud

Un sélection d'albums

None

Elina Garanca

Souvenirs

Souvenirs
L'album Souvenirs rassemble en dix-huit pistes les plus beaux airs interprétés par la divine voix de l'opéra Anna Netrebko. Révélée au Théâtre Mariinsky (ex-Kirov) de Moscou, celle que l'on appelle la Cendrillon soprano en raison de son ascension fulgurante est désormais une étoile qui brille au firmament des divas de toutes époques.

Avec ce florilège tirant parti de rôles opératiques, récitals et divers enregistrements entre deux représentations, la cantatrice russo-autrichienne prouve son éclectisme, en reprenant aussi bien la « Barcarolle » des Contes d'Hoffmann (avec sa consoeur Elina Garanca), un lieder de Richard Strauus (« Vier Lieder »), un extrait de Peer Gynt ou deux airs de Rimsky-Korsakov...que des pages d'oeuvres modernes et complexes signées André Messager, Reynaldo Hahn, ou bien populaires tels Andrew Lloyd-Webber (« Requiem »), Franz Léhar (« Giuditta ») ou Emmerich Kalman (« Gypsy Princess »).

Ce qu'elle-même définit comme « un bouquet nuptial aux variétés et couleurs éclatantes » est un bel aperçu de son art, celui de la voix de son époque. Un bouquet à offrir en priorité à ceux qui n'ont pas encore goûté à de tels parfums.

None

Anna Netrebko

Souvenirs

Souvenirs
L'album Souvenirs rassemble en dix-huit pistes les plus beaux airs interprétés par la divine voix de l'opéra Anna Netrebko. Révélée au Théâtre Mariinsky (ex-Kirov) de Moscou, celle que l'on appelle la Cendrillon soprano en raison de son ascension fulgurante est désormais une étoile qui brille au firmament des divas de toutes époques.

Avec ce florilège tirant parti de rôles opératiques, récitals et divers enregistrements entre deux représentations, la cantatrice russo-autrichienne prouve son éclectisme, en reprenant aussi bien la « Barcarolle » des Contes d'Hoffmann (avec sa consoeur Elina Garanca), un lieder de Richard Strauus (« Vier Lieder »), un extrait de Peer Gynt ou deux airs de Rimsky-Korsakov...que des pages d'oeuvres modernes et complexes signées André Messager, Reynaldo Hahn, ou bien populaires tels Andrew Lloyd-Webber (« Requiem »), Franz Léhar (« Giuditta ») ou Emmerich Kalman (« Gypsy Princess »).

Ce qu'elle-même définit comme « un bouquet nuptial aux variétés et couleurs éclatantes » est un bel aperçu de son art, celui de la voix de son époque. Un bouquet à offrir en priorité à ceux qui n'ont pas encore goûté à de tels parfums.

None

Anna Netrebko

Souvenirs

Souvenirs
L'album Souvenirs rassemble en dix-huit pistes les plus beaux airs interprétés par la divine voix de l'opéra Anna Netrebko. Révélée au Théâtre Mariinsky (ex-Kirov) de Moscou, celle que l'on appelle la Cendrillon soprano en raison de son ascension fulgurante est désormais une étoile qui brille au firmament des divas de toutes époques.

Avec ce florilège tirant parti de rôles opératiques, récitals et divers enregistrements entre deux représentations, la cantatrice russo-autrichienne prouve son éclectisme, en reprenant aussi bien la « Barcarolle » des Contes d'Hoffmann (avec sa consoeur Elina Garanca), un lieder de Richard Strauus (« Vier Lieder »), un extrait de Peer Gynt ou deux airs de Rimsky-Korsakov...que des pages d'oeuvres modernes et complexes signées André Messager, Reynaldo Hahn, ou bien populaires tels Andrew Lloyd-Webber (« Requiem »), Franz Léhar (« Giuditta ») ou Emmerich Kalman (« Gypsy Princess »).

Ce qu'elle-même définit comme « un bouquet nuptial aux variétés et couleurs éclatantes » est un bel aperçu de son art, celui de la voix de son époque. Un bouquet à offrir en priorité à ceux qui n'ont pas encore goûté à de tels parfums.

Maintenant disponible

Charles-Simon Catel


14,99€
Téléchargement d'album

Mendelssohn: Lieder [2. Teil]


9,99€
Téléchargement d'album

Bach: Arias


9,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion