Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

The First Recordings


9,99€
Téléchargement d'album

Schumann


9,99€
Téléchargement d'album

Philippe Entremont: The Complete Piano Concerto Recordings


39,99€
Téléchargement d'album

Valentina Lisitsa Plays Liszt


9,99€
Téléchargement d'album

Stravinsky & Prokofiev: Piano Works


9,99€
Téléchargement d'album

Bach: Die Kunst Der Fuge


14,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'albums

None

Martha Argerich

Chopin: Piano Works - Argerich

Chopin: Piano Works - Argerich
Enfant surdouée du piano, Martha Argerich bénéficie de l'enseignement des plus grands maîtres européens qui font éclore son génie. L'Argentine n'a que vingt-trois ans lorsqu'elle se retrouve promue au prestigieux Concours Frédéric-Chopin de Varsovie, qu'elle remporte en livrant une interprétation sidérante du répertoire de Chopin.

Le souvenir de cette journée du 5 mars 1965 est tout frais quand la pianiste pénètre dans le studio n°1 d'Abbey Road pour cette séance d'enregistrement des 23, 24 et 27 juin. Le récital consacré à Chopin débute par la Sonate n°3 opus 58, délivrée avec une retenue inhabituelle par celle dont on ne tardera pas à louer la vivacité et l'expression, mais possède en revanche une finesse retenant l'attention. Le récital se poursuit avec une série de Mazurkas opus 59 dévalée avec aisance, un Nocturne n°4 opus 15 romantique, et une Polonaise n°6 opus 53 portant bien son nom de baptême « héroïque ». Le clou du spectacle reste ce Scherzo n°3 opus 39 déjà interprété lors du Concours Frédéric-Chopin, et retranscrit avec puissance.

Malgré l'excellence de l'interprétation, cet enregistrement remasterisé pour sa commercialisation tardive en 1999 souffre d'une prise de son approximative, en comparaison de celui réalisé par Deutsche Grammophon deux ans plus tard (Martha Argerich Collection, 1997). C'est l'unique réserve qui peut lui être faite, annonçant la carrière exceptionnelle de la plus grande pianiste contemporaine.

None

Vladimir Ashkenazy

Bach, J.s.: The Six Partitas

Bach, J.s.: The Six Partitas
Alors qu'il dirige l'orchestre Symphonique de Sydney, Vladimir Askhenazy ravit les amateurs de Bach avec un album solo sur le label Decca. Ce choix de répertoire classique n'est pas commun pour le pianiste et chef d'orchestre russe ; On se souvient de son Bach, J.S.: Das Wohltemperierte Klavier et des Livres I et II en clavier bien tempéré.
Si Vladimir se distingue habituellement sur le répertoire russe contemporain (Chostakovitch, Prokofiev, Rachmaninov...) il surprend avec son interprétation du compositeur allemand.
En enregistrant les Six partitas de Johann-Sebastian Bach, appelées aussi les suites allemandes, Vladimir Askhenazy s'attaque à un grand classique des oeuvres pour claviers. Les BWV 825 à 830 sont interprétés dans l'ordre. L'album se conclut bizarrement par une ouverture dans le style français avec le BWV 831.
Composée pour un clavecin, cette retranscription pour piano est jouée dans le plus pur style russe. On retrouve une vitalité dans les tempos. Le toucher est exemplaire, à la fois vif et précis. Le tout donne une tonalité énergique et vive aux partitas. Dans « Partita No.1 in B flat, BWV 825 giga » la vitalité du jeu de Vladimir Askhenazy redonne vie à l'oeuvre du compositeur allemand. Dans « Partita No.2 in C minor, BWV 826 Sarabande » c'est le respect du rythme qui apporte une émotion forte dans ce morceau lent.
Comme une invitation à la réécoute des partitas, l'album se conclut sur « Partita (French Overture) for Harpsichord in B minor, BWV 831 Gavotte I-II », une oeuvre dynamique et d'ouverture comme un bonus ou un bis des Six partitas.

None

Philippe Bianconi

Debussy : Estampes - ...d'un Cahier D'esquisses - Masques - L'isle Joyeuse - Images

Debussy : Estampes - ...d'un Cahier D'esquisses - Masques - L'isle Joyeuse - Images
Philippe Bianconi est un pianiste atypique dans le paysage musical hexagonal. Le natif de Nice révélé par Simone Delbert-Février et pris en main par Gaby Casadesus est l'un des rares solistes français de renommée internationale à n'être pas passé par les ors du sacro-saint Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. A cette anomalie s'ajoutent un talent de première classe doublé d'une grande discrétion, preuve en est de son interprétation des Etudes symphoniques tirées du récital Schumann paru en 1996.

Le valeureux pianiste réédite ici l'exploit avec un programme Debussy publié sur le même label, le Marseillais Lyrinx. Le premier mérite de ce récital (inaugural en ce qui le concerne) est de réunir en un seul et unique volume cinq pièces parmi les plus fortes du compositeur. Le second est dû au pianiste dont la grande finesse et le toucher nuancé correspondent parfaitement à la touche impressionniste du répertoire pour piano seul

Les Estampes, et en particulier les deuxième et troisième (Grenade, Jardins sous la pluie), resplendissent des feux hispaniques lancés sous les doigts d'un interprète à la hauteur. Il en est de même pour les deux volets des Images, exposées de magnifique manière grâce au style rond et dépouillé, éloigné de toute préciosité qui a si souvent gâté l'appréciation de cette oeuvre « planante ».

Les autres pièces, le Cahier d'esquisses, L'Isle joyeuse et Masques, procèdent d'un charme identique qui fait de Philippe Bianconi l'un des meilleurs ambassadeurs du style français. Ce Debussy est d'ores et déjà l'une des réussites de l'année dans le domaine pianistique.

Maintenant disponible

Ashkenazy 50: Piano Encores


44,99€
Téléchargement d'album

Tchaikovsky & Scharwenka


9,99€
Téléchargement d'album

Pure Emotions: Classical Guitar Love


5,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion