Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

Beethoven: Symphonies Nos. 1 - 9; 5 Overtures


29,99€
Téléchargement d'album

Classic Karajan - The Essential Collection


11,99€
Téléchargement d'album

Dvorák: Complete Symphonies & Concertos


30,99€
Téléchargement d'album

Bruckner: Symphony No. 9 In D Minor


9,99€
Téléchargement d'album

Mendelssohn: A Midsummer Night's Dream


9,99€
Téléchargement d'album

Mozart: Piano Works


9,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'albums

None

Franz Lehár

Souvenirs

Souvenirs
L'album Souvenirs rassemble en dix-huit pistes les plus beaux airs interprétés par la divine voix de l'opéra Anna Netrebko. Révélée au Théâtre Mariinsky (ex-Kirov) de Moscou, celle que l'on appelle la Cendrillon soprano en raison de son ascension fulgurante est désormais une étoile qui brille au firmament des divas de toutes époques.

Avec ce florilège tirant parti de rôles opératiques, récitals et divers enregistrements entre deux représentations, la cantatrice russo-autrichienne prouve son éclectisme, en reprenant aussi bien la « Barcarolle » des Contes d'Hoffmann (avec sa consoeur Elina Garanca), un lieder de Richard Strauus (« Vier Lieder »), un extrait de Peer Gynt ou deux airs de Rimsky-Korsakov...que des pages d'oeuvres modernes et complexes signées André Messager, Reynaldo Hahn, ou bien populaires tels Andrew Lloyd-Webber (« Requiem »), Franz Léhar (« Giuditta ») ou Emmerich Kalman (« Gypsy Princess »).

Ce qu'elle-même définit comme « un bouquet nuptial aux variétés et couleurs éclatantes » est un bel aperçu de son art, celui de la voix de son époque. Un bouquet à offrir en priorité à ceux qui n'ont pas encore goûté à de tels parfums.

None

Lorin Maazel

Mozart: Don Giovanni

Mozart: Don Giovanni
Considéré, à juste titre, comme l'un des meilleurs (si ce n'est le meilleur) opéra de Mozart, Don Giovanni est la référence d'opéra du compositeur autrichien. Chanté dans la « langue de l'opéra » (en italien), Don Giovanni a trouvé dans la fin des années 1970 une interprétation qui a fait, et fait encore, office de réincarnation. Le rôle de Don Giovanni a accompagné Ruggero Raimondi tout au long de sa carrière. Le révélant en 1969, le rendant célèbre en 1979, l'emprisonnant dans les années 1980, l'obligeant même à ne plus le jouer dans les années 1990. Ruggero Raimondi était devenu Don Giovanni. Cet enregistrement date de 1979. C'est l'explosion pour Ruggero Raimondi. Le casting est de premier choix. C'est tout d'abord Lorin Maazel qui dirige l'Orchestre de l'Opéra de Paris accompagné, comme il se doit, de son choeur.

Sur scène, le rôle titre repose sur les larges épaules de l'italien Ruggero Raimondi, au sommet de sa gloire. Le disque ne rend malheureusement pas visible son talent d'acteur, très loin du baryton basse immobile en milieu de scène. Toutefois son interprétation laisse deviner une grande maîtrise du jeu sur scène, comme on peut l'entendre sur « Atto Primo: madamina, il catalogo è questo » (l'air du Catalogue). On retrouve la soprano Kiri Te Kanawa et la mezzo-soprano Teresa Berganza dans un duo parfait sur « Là ci darem la mano », le baryton basse Jose van Dam ou encore la soprano Edda Moser.

Ce Don Giovanni est la référence. Musicalement, Lorin Maazel dose à merveille l'orchestre. « Atto Primo: Ouverture » témoigne de la maîtrise du chef. Au chant, Ruggero Raimondi est tout simplement parfait. Du « Deh veni alla finestra » au très puissant « Da qual tremore insolito », Ruggero Raimondi fait bien plus qu'interpréter le rôle, il l'incarne.

None

Lorin Maazel

Mozart: Don Giovanni, K. 527

Mozart:  Don Giovanni, K. 527
Considéré, à juste titre, comme l'un des meilleurs (si ce n'est le meilleur) opéra de Mozart, Don Giovanni est la référence d'opéra du compositeur autrichien. Chanté dans la « langue de l'opéra » (en italien), Don Giovanni a trouvé dans la fin des années 1970 une interprétation qui a fait, et fait encore, office de réincarnation. Le rôle de Don Giovanni a accompagné Ruggero Raimondi tout au long de sa carrière. Le révélant en 1969, le rendant célèbre en 1979, l'emprisonnant dans les années 1980, l'obligeant même à ne plus le jouer dans les années 1990. Ruggero Raimondi était devenu Don Giovanni. Cet enregistrement date de 1979. C'est l'explosion pour Ruggero Raimondi. Le casting est de premier choix. C'est tout d'abord Lorin Maazel qui dirige l'Orchestre de l'Opéra de Paris accompagné, comme il se doit, de son choeur.

Sur scène, le rôle titre repose sur les larges épaules de l'italien Ruggero Raimondi, au sommet de sa gloire. Le disque ne rend malheureusement pas visible son talent d'acteur, très loin du baryton basse immobile en milieu de scène. Toutefois son interprétation laisse deviner une grande maîtrise du jeu sur scène, comme on peut l'entendre sur « Atto Primo: madamina, il catalogo è questo » (l'air du Catalogue). On retrouve la soprano Kiri Te Kanawa et la mezzo-soprano Teresa Berganza dans un duo parfait sur « Là ci darem la mano », le baryton basse Jose van Dam ou encore la soprano Edda Moser.

Ce Don Giovanni est la référence. Musicalement, Lorin Maazel dose à merveille l'orchestre. « Atto Primo: Ouverture » témoigne de la maîtrise du chef. Au chant, Ruggero Raimondi est tout simplement parfait. Du « Deh veni alla finestra » au très puissant « Da qual tremore insolito », Ruggero Raimondi fait bien plus qu'interpréter le rôle, il l'incarne.

Maintenant disponible

Bruno Walter Conducts Brahms


13,99€
Téléchargement d'album

Roy Goodman Conducts Mendelssohn String Symphonies


7,99€
Téléchargement d'album

Tchaikovsky: Piano Concerto No.1; Prokofiev: Piano Concerto No.3


9,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion