Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

Petitgirard : Guru (intégrale)


9,99€
Téléchargement d'album

In 27 Pieces: The Hilary Hahn Encores


14,99€
Téléchargement d'album

Recomposed By Max Richter: Vivaldi, The Four Seasons


9,99€
Téléchargement d'album

Adams: The Gospel According To The Other Mary


14,99€
Téléchargement d'album

Pierre Boulez: Oeuvres Complètes


30,99€
Téléchargement d'album

20th Century Music: Hindemith, Klemperer, Stravinsky, Weill


8,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'albums

None

Margaret Leng Tan

Cage: The Seasons

Cage: The Seasons
Cet album, proposé par le label allemand ECM en 2000, est un condensé de l’oeuvre de John Cage. Fidèle au discours musical du compositeur, cet enregistrement regroupe quatre pièces, pour la plupart composées dans les années 50 : Seventy Four (1992), The Seasons (1947), Suite for toy-piano (1948) et Concerto for prepared piano (1951). L’enregistrement est subtilement interprété par la pianiste native de Singapour Margaret Leng Tan (Suite For Toy Piano V) ; elle est accompagnée par l’American Composers Orchestra, dirigé sous la baguette du chef d’orchestre Dennis Russel Davis.

John Cage signe The Seasons en 1947. Cette pièce était destinée à accompagner un ballet de Merce Cunningham, commandé par Lincoln Kirstein (fondateur de la School of American Ballet). La structure rythmique des différents mouvements qui composent cette oeuvre, est une transcription musicale de la succession cyclique des saisons. Elle s’inspire de la philosophie indienne : l’hiver y est calme, le printemps créateur, l’été protecteur et l’automne destructeur. Un an plus tard Cage écrit une suite de cinq mouvement pour toy-piano (instrument pour enfant, d’une seule octave et sans demi-ton) : Suite for toy-piano. Toujours à la recherche de nouveaux potentiels sonores, il compose ensuite Concerto For Prepared Piano, en 1951. Sa carrière s’achève par une composition purement minimaliste : Seventy Four en 1992.
Marqué par l'influence certaine des oeuvres de Satie, de Ravel ou de Stravinsky, The Seasons est un disque nécessaire pour qui voudra rencontrer l’oeuvre de John Cage. Ses talents de compositeur pour orchestre et son génie pour la découverte de nouveaux horizons sonores y sont pleinement représentés.

None

Boris Berman

Cage : Sonates Et Interludes Pour Piano Préparé

Cage : Sonates Et Interludes Pour Piano Préparé
Composées dans les années 40 pour un piano minutieusement préparé, les Sonates et Interludes font partie des pièces les plus importantes de l’oeuvre de John Cage. Elles demandent deux à trois heures d’installation afin de préparer 45 des 48 notes qu’offre le piano. Cage déclarait préparer son piano « comme on choisit des coquillages en se promenant le long d'une plage ». Il y ajoutait divers objets et matériaux entre les cordes (clous, vis, gomme, coquilles de noix, métal...). Directement inspiré des philosophies orientales, Sonates et Interludes se veut exprimer les « neufs émotions permanentes » du théâtre indien, soit l'héroïque, l'érotique, le merveilleux, la joie, la douleur, la peur, la colère, l'odieux et leur tendance commune vers la tranquillité. Issu d’un enregistrement de 64 mn et paru sous le label indépendant Naxos, ce récital composé de 16 sonates et de 4 interludes, est interpreté par Boris Berman, pianiste virtuose, américain et d’origine russe. Parfois empreint de dissonances, (sonata III), parfois empreintes de mélancolie (sonata XIII), ces oeuvres proposent une atmosphère étrange et envoûtante. Les sonorités étouffées et cristallines du piano préparé rappellent le timbre des gamelans balinais et javanais qui ont tant marqué l’oeuvre de Cage. Sonates et interludes est une invitation à la découverte de nouveaux horizons musicaux. Ils marquent le début d’une série de compositions que John Cage consacra à son premier instrument conceptuel : le piano préparé.

None

Ensemble Modern

Music For 18 Musicians

Music For 18 Musicians
« Music for 18 musicians » (1976) est l’une des rares œuvres du XX° siècle à avoir modifié le cours de la musique occidentale. Steve Reich admet d’ailleurs que cette œuvre « marque une crète dans sa carrière de trente années ». On y entend des couleurs tropicales, de voix féminines sans paroles se mêlant aux sons des instruments et surtout un langage harmonique élargit qui ne lui ressemble pas : « il y a plus de mouvements harmoniques dans les cinq premières minutes de « Music for 18 musicians » que dans chacune de mes œuvres complètes à ce jour ».

La structure générale de cette pièce consiste en onze pièces différentes mais reliées entre elles, possédant chacune un univers unique. Cependant, la particularité de « Music for 18 musicians » réside dans le fait qu’elle se joue sans chef d’orchestre, le vibraphone étant chargé de donner le signal de chaque changement d’harmonie, de motif, de mélodie vers un nouveau mouvement, « La série d’accords du début donne une idée de la texture harmonique des morceaux suivants, ouvrant un grand champ d’action à la basse » .

Fidèle à lui-même, Steve Reich cherche toujours à montrer les liens avec la tradition, notamment avec la tradition médiévale : « Cette idée de prolongation a beaucoup à voir avec Pérotin. L’exposition puis le développement de ce cycle d’accords d’ouverture vient de lui. Chacun des accords indépendants est d’abord maintenu sur deux respirations. Ensuite chacun est prolongé pendant cinq à six minutes environ. Tout comme Pérotin, je prends un cantus firmus et je l’étire. Cela se poursuit dans tout le morceau ».

Cette pièce est celle qui a rendu l’appellation « minimaliste » sans objet. Aujourd’hui encore on utilise toujours ce terme pour cataloguer la musique de Steve Reich alors que plus il compose, moins cette appellation lui convient.



Maintenant disponible

Paulet: La Ballade Des Pendus


9,99€
Téléchargement d'album

Adams: The Dharma At Big Sur / Kraft: Timpani Concerto No.1 / Rosenman: Suite From Rebel Without A Cause


9,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion