Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

Puccini: La Bohème (1956 - Votto) - Callas Remastered


8,99€
Téléchargement d'album

Tchaikovsky: Piano Concertos 1 & 2


9,99€
Téléchargement d'album

Sibelius: Violin Concerto In D Minor, Op.47 / Beethoven: Violin Romance No.1 In G Major / Brahms: Violin Concerto In D, Op.77


9,99€
Téléchargement d'album

Guillaume Connesson: Lucifer


9,99€
Téléchargement d'album

Erik Satie (les Indispensables De Diapason)


6,99€
Téléchargement d'album

Nelson Freire Radio Days - The Concerto Broadcasts 1968-1979


9,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'albums

None

Patricia Petibon

Nouveau Monde - Baroque Arias And Songs

Nouveau Monde - Baroque Arias And Songs
Habituée des paris les plus fous et des projets insolites, Patricia Petibon offre un voyage dans le XVIIème siècle entre les musiques savantes et populaires européennes et le Nouveau Monde représenté par l'Amérique latine. De ce fait, Patricia Petibon est parfois considérée comme la « fofolle » de service, celle qui peut glisser l'onomatopée gainsbourienne de « Comic Strip » au beau milieu de l'Air des poupées d'Offenbach. Ce Nouveau Monde dont le postulat repose sur le rapprochement entre une Europe conquérante et un territoire inexploré mais pas pour autant vierge musicalement.

Sous la baguette majestueuse d'Andrea Marcon à la tête de La Cetra, dont la conduite est comme toujours irréprochable, la fée Petibon distille son timbre mutin sur dix-huit pièces alternant avec une légèreté de libellule les airs de Didon et Enée (Purcell) ou des Indes galantes (Rameau) aux mélodies tirées de l'oubli du Codex Martinez Companon ou du recueil Vendado Es Amor, No Es Ciego.

Où l'on s'aperçoit que les airs de cour latins, mêlant orchestre de chambre, guitare et castagnettes, tissent des liens privilégiés avec telle Cantate espagnole d'Haendel ou tel Rondeau de Rameau et que les peu documentées zarzuelas retrouvées du fond des âges s'accordent étrangement aux plus familiers traditionnels J'ai vu le loup, le renard et la belette, Greensleeves ou Mon amy s'en est allé servi avec une pointe d'accent patois. Mis à l'honneur avec pas moins de trois extraits de Médée et un du Mercure galant, Marc-Antoine Charpentier trouve une résonnance particulière, autant devant la Fairest Isle du King Arthur de Purcell que les partitions chantées à l'autre bout du monde. Ce n'est pas la moindre réussite d'un récital faisant oeuvre de mondialisation musicale.

None

Ottavio Dantone

Vivaldi Con Moto

Vivaldi Con Moto
Giuliano Carmignola est un véritable phénomène dans l'univers de la musique classique et plus précisement baroque dont il a fait sa spécialité. Non content d'être un parfait virtuose applaudi pour sa prestation des Quattro Staggioni et un interprète de Vivaldi de première classe, le bel Italien ne manque pas d'humour en s'affichant sur la couverture de ce Vivaldi « avec mouvement »...sur une moto.

Sans impertinence aucune, le violoniste célèbre pour avoir donné vie à trois concertos de son compositeur fétiche rend ici justice à six autres concertos tardifs du « prêtre roux ». Entouré de l'Accademia Bizantina dirigée d'une main alerte par son chef Ottavio Dantone, le soliste passe au travers des clichés et offre une vision nouvelle du compositeur vénitien dont il restitue la dernière période avec engouement. Si la lecture de l'orchestre reste dans la tradition d'une interprétation séculaire, le violoniste n'hésite pas à faire trembler les fondations des concertos RV 232 et RV 243 dont il en ressort une palette de contrastes. Le vibrant concerto RV 254, d'un Allegro en cascade en un finale audacieux et complexe, se prête particulièrement à la souplesse d'archet du Trévisan.

Le finale du concerto RV 243 en ré mineur, tout aussi flamboyant, annonce ce que sera le dernier ici reconstitué, le concerto RV 283 en fa majeur, joyau d'un cahier rempli d'invention et de nuances, qui mérite à être davantage connu et interprété comme le fait le prodigieux violoniste, dont le style pourra rebuter les plus traditionalistes mais enchantera ceux qui souhaitent (re)découvrir Vivaldi hors des sentiers battus. Un disque plein de rebondissements et d'intensité qui honore son auteur.

None

Jordi Savall

La Folia

La Folia
La Folia, apparu à la fin du XVème siècle, est l'un des premiers thèmes de la musique ancienne. Repris par de nombreux compositeurs de l'ère baroque tels que Lully, François Couperin, Corelli, Marin Marais, Scarlatti ou Antonio Vivaldi, il s'appuie sur une suite d'accords en ré mineur qui trouve son origine au Portugal, puis en Espagne.

Pour sa part, Jordi Savall a transcrit plusieurs versions sur disque, notamment celle d'Arcangelo Corelli. Dans cet opus, le gambiste s'attache à exhumer la Folia de Rodrigo Martinez, datée de 1490, ainsi que les partitions analogues de Villancio de Juan del Enzina (1520), Diego Ortiz (1553), De Cabezon (1557) et Marin Marais (1701).

Accompagné du percussionniste Pedro Estevan, il fait jaillir la lumière de ces partitions sans jamais tirer l'exercice du côté de la virtuosité. A cet égard, la pièce D'Après le Mss. Flores de Musica de Martin Y Coll (début XVIIIème) se révèle un bijou d'humanisme et de précision. En outre, l'éditeur Alia Vox a fait un remarquable travail sur le plan visuel et informatif avec une pochette ouvrante en trois parties et un livret épais.

Maintenant disponible

Haydn: The Creation


14,99€
Téléchargement d'album

Bach: Matthäus Passion - Qs


4,99€
Téléchargement d'album

The Three Tenors - In Concert - 20th Anniversary Edition


6,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion