Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

Brassland


9,99€
Téléchargement d'album

I'll Find A Way


9,99€
Téléchargement d'album

Wow Gospel 2013


9,99€
Téléchargement d'album

Love Never Fails


9,99€
Téléchargement d'album

Ordinary Life


Les 100 Plus Grandes Chansons Gospel


5,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'artistes

Mahalia Jackson

Mahalia Jackson

S'il ne devait y avoir qu'une star du gospel, ce serait sans aucun doute Mahalia Jackson. Intégrant des éléments du blues - elle trouvait une grande inspiration chez Bessie Smith - dans sa musique, elle apporta une touche de sensualité et de liberté dans le negro spiritual que nombre de chanteurs devaient par la suite adopter. Née à la Nouvelle-Orléans, c'est tout naturellement que Mahalia chante dans le ch?ur de l'église baptiste qu'elle fréquente. Elle n'a que 16 ans quand elle s'installe à Chicago dans l'espoir de devenir infirmière. Son talent lui permet d'intégrer les Johnson Gospel Singers, qui fut sans doute la première formation professionnelle de gospel. Sa réputation grandissant, elle réalise son premier enregistrement en 1937, et croise le chemin du Révérend Thomas Dorsey (qui lancera également Sister Rosetta Tharpe), compositeur légendaire qui collaborera longtemps avec elle. Sa voix céleste inimitable, sa présence sur scène et sa relation coquette de séduction avec le public font d'elle une véritable légende dans les églises du pays. C'est avec "Move On Up A Little Higher" de W. Herbert Brewster que la jeune femme connaît son premier grand succès discographique en 1948. Le disque deviendra rapidement la plus belle vente du gospel. Mahalia conquiert l'Europe et le reste du monde dans la foulée. Rançon du succès : les puristes du negro-spiritual ne tardent pas à critiquer l'orientation populaire de sa musique. L'audience de Mahalia s'étend d'ailleurs de plus en plus. Le triomphe de son album avec Percy Faith convainc sa maison de disque de poursuivre dans cette voie, et la chanteuse interprétera même Guardian Angels avec le comique Harpo Marx. La reine du gospel encouragera les carrières de Della Reese, Aretha Franklin et James Cleveland. Passionnément engagée dans la lutte pour les droits civils, Mahalia chantera aux funérailles de Matin Luther King. Elle s'entendait d'ailleurs avec la même facilité avec les plus grandes personnalités du spectacle comme de la politique, de Dinah Shore à Louis Armstrong en passant par J.F. Kennedy ou Harry Truman.  Un divorce douloureux et des problèmes de santé la forcent à se retirer quelque temps de la vie publique, mais elle recouvrera toute sa gloire passée dans ses dernières années. Décédée en janvier 1972, Mahalia incarne aujourd'hui encore le symbole du pouvoir transcendant de la musique.

 

Un sélection d'albums

None

Precious Wilson

Greatest Hits

Greatest Hits
Groupe mineur du disco, Eruption n'en a pas moins marqué son époque avec la force de la reprise de « I Can't Stand the Rain » portée par la voix de la chanteuse Precious Wilson.

Produit par Frank Farian le mentor de Boney M., leur titre « One Way Ticket » est souvent assimilé au groupe allemand. Ce Greatest Hits permet de constater que hormis ces énormes tubes, le répertoire de Eruption hésite entre disco pur et dur, restes de funk et réminiscences de pop rhythm and blues. Autant dire un ensemble largement dispensable, y compris une reprise de plus de « Hold on I'm Coming ».




None

Eruption

Greatest Hits

Greatest Hits
Groupe mineur du disco, Eruption n'en a pas moins marqué son époque avec la force de la reprise de « I Can't Stand the Rain » portée par la voix de la chanteuse Precious Wilson.

Produit par Frank Farian le mentor de Boney M., leur titre « One Way Ticket » est souvent assimilé au groupe allemand. Ce Greatest Hits permet de constater que hormis ces énormes tubes, le répertoire de Eruption hésite entre disco pur et dur, restes de funk et réminiscences de pop rhythm and blues. Autant dire un ensemble largement dispensable, y compris une reprise de plus de « Hold on I'm Coming ».




None

Golden Gate Quartet

Golden Gate Quartet : The Best Of

Golden Gate Quartet : The Best Of
Groupe essentiellement scénique, le Golden Gate quarter possède une discographie particulièrement embrouillée, d'où n'émerge pas véritablement d'album référence. The Best of , sorti en 2010 n'est que l'une des compilations qui obscurcissent encore plus les cieux du Golden Gate Quartet.

Car le vétéran des groupes de gospel, et celui préféré des français, semble s'ingénier à semer ses droits aux quatre-vents, laissant sortir de multiples collections de titres, baptisées d'épithètes flatteurs. En fait de Best of, il n'y a ici qu'une succession de titres disparates, d'une qualité sonore en plus largement en-dessous des normes admissibles.

Du coup les belles harmonies vocales du groupe doivent s'écouter avec un cornet, le son ne permettant d'en apprécier que les fréquences les plus présentes. Le choix des titres est à l'unisson, mélangeant classiques gospel comme « Motherless Child » et reprises sans intérêt, dont « (Sittin'on) The Dock of the Bay ». Et pas même de « Oh Happy Day », seul véritable tube du groupe.

Une bien mauvaise affaire que ce The Best of , autant pour le pauvre acheteur floué que pour l'image d'un groupe qui ne mérite pas ça. Seules les voix parfaites de Golden Gate Quartet sauvent l'ensemble de la mise pure et simple au rebut.

Maintenant disponible

Español


8,99€
Téléchargement d'album

Bellman


9,99€
Téléchargement d'album

Tillägnan - Kärlekssånger


9,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion