Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

1989 (version Deluxe)


14,99€
Téléchargement d'album

The Definitive


14,99€
Téléchargement d'album

Golden


9,99€
Téléchargement d'album

Old Yellow Moon


10,99€
Téléchargement d'album

Red


9,99€
Téléchargement d'album

Red + 6 titres bonus


14,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'artistes

John Denver

John Denver
Après de brèves études d'architecture, il écrit un premier tube, « Leavin'On A Jet Plane », pour Peter, Paul and Mary, mais son premier succès personnel est un tube planétaire, « Take Me Home, Country Roads » en 1971. Ensuite, les succès s'enchaînent : « Sunshine On My Shoulders » puis « Thanks God I'm A Country Boy », « Rocky Moutain High », « Farewell Andromeda » et « Wild Moutains Sky », mémorable duo avec Emmylou Harris en 1990.

Il collectionne les disques d'or et de platine (plus d'une quinzaine) avec une musique sucrée aux textes dont la naïveté confine parfois à la niaiserie. Militant écologiste, il a enregistré « What Are We Making Weapons For ? » en duo avec le chanteur soviétique Alexandre Gradsky.

©

Copyright 2014 Music Story

Un sélection d'albums

None

Steve Earle & The Dukes (& Duchesses)

The Low Highway

The Low Highway
C'est le même sillon que trace sans relâche Steve Earle depuis son premier album Guitar Town en 1986 mais cette quinzième fournée est une fois de plus trop politiquement incorrecte pour nombre d'oreilles américaines qui préfèrent s'en détourner, comme elles le firent jadis avec les « hors-la-loi » de la country.

Le songwriter virginien et texan de coeur pratique un style entre country, blues, folk et rock'n'roll sans verser pleinement dans l'un ou l'autre genre. Une musique qui, si elle n'a pas d'étiquette précise sinon le qualificatif fourre-tout « Americana », reste fidèle aux racines avec un son volontairement rêche. Épaulé par une équipe de grognards fidèles, The Dukes (And The Duchesses) dont fait maintenant partie sa belle Allison Moorer, le bonhomme reste fidèle à sa ligne de conduite.

The Low Highway
qui se situe dans la moyenne haute de sa discographie, aux côtés des imparables I Feel Alright (1996) et Transcendental Blues (2000), apporte son lot d'histoires de déchéance dans la drogue et de rédemption en prison d'une voix toujours poignante et convaincante, comme si elles avaient été vécues par son auteur avant d'en dégager une morale. Des titres comme « The Low Highway » ou « Burnin' It Down » témoignent de cette façon de s'approprier les histoires des autres avec force de conviction. Puis avec le dylanien « Pocket Full of Rain » et « Remember Me » qui clôt en beauté l'album, Le bluesman des temps modernes (« 21st Century Blues » comme il le chante) démontre qu'il n'a rien perdu de son sens de la mélodie et du verbe qui frappent juste, en plein coeur. Ces douze chansons entièrement de sa main constituent l'ordinaire d'une autoroute cabossée qui est depuis toujours la marque de fabrique de Steve Earle. Une voie (lente plutôt que rapide) que les amateurs de Townes Van Zandt ou de Neil Young ne sont pas près de quitter.

None

Chet Atkins

Neck And Neck

Neck And Neck
En 1990 a lieu cette rencontre au sommet entre le maître Chet Atkins et son brillant disciple Mark Knopfler. Ce dernier s'est révélé un efficace légataire des styles picking et finger style de l'Américain, avec Dire Straits ou en solo.

Cet album constitué d'une dizaine de classiques couvrant un demi-siècle de guitare à l'ancienne et tout en finesse, met en évidence la multiplicité des genres abordés par « Mister Guitar » au cours d'une riche carrière. C'est donc à un parcours nostalgique que nous convient le duo, débutant par un électrique et swinguant « Poor Boy Blues » (servi par un merveilleux glissando slide), et se fermant sur un autre original, de Knopfler cette fois-ci, « The Next Time I'm in Town ».

La balade très décontractée (les compères jouent comme s'ils avaient grandi ensemble) emprunte divers chemins, du délicat « Sweet Dreams » au « Just One Time » du même Don Gibson (bel hommage lui étant rendu ici), jadis popularisé par The Everly Brothers. Ailleurs, « There'll Be Some Changes Made » cite « Money for Nothing » tandis que le virevoltant classique « Yaketi Axe » rappellera à certains le thème choisi par Benny Hill pour illustrer ses sketches. On y trouve également un très beau « So Soft, You're Goodbye » et une version non moins réussie du fameux « Tears » de Stéphane Grappelli et Django Reinhardt.

Dans Neck and Neck, tout est fait pour que le néophyte se sente comme chez lui dans l'univers de Chet Atkins, guidé par un Mark Knopfler au service de son idole.

GoodDeal

Nearly God

Nearly God

Nearly God
Adepte de la provocation et cultivant l’art du contre-pied, Tricky choisit de se dissimuler pour son deuxième album derrière le pseudonyme Nearly God. Présenté comme un projet collectif plus que comme une œuvre personnelle, l’album éponyme Nearly God regroupe les collaborations de Tricky et Martina avec plusieurs artistes, parmi lesquels Björk, Neneh Cherry, son idole d’enfance Terry Hall, ancien chanteur des Specials, Alison Moyet, l’ex chanteuse du groupe de synth-pop Yazoo, ou encore Cath Coffey, des Stereo MC’s. Plus sombre que son prédécesseur Maxinquaye, Nearly God débute par une reprise glaçante de « Tattoo » de Siouxsie & The Banshees. Le climat oppressant et lourd de cette chanson se retrouve dans pratiquement l’ensemble des morceaux, ne se dissipant qu’en de rares occasions pour laisser place à des ambiances teintées de mélancolie. On l’aura compris, Nearly God n’est pas à proprement parler un album festif, à l’exception de « Together Now », duo avec Neneh Cherry dont la légèreté pop contraste avec le reste. Présentée comme l’invitée vedette de l’album, Björk reste finalement assez décevante. « Poems », complainte langoureuse chantée à trois voix avec Martina et Terry Hall, est sans conteste le morceau le plus réussi de Nearly God avec « I Be The Prophet » et « Black Coffee ».



Maintenant disponible

Ocean Front Property


9,99€
Téléchargement d'album

Twang


9,99€
Téléchargement d'album

Blue Clear Sky


9,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion