Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :




Nouveautés

Classics II + Livret Digital


9,99€
Téléchargement d'album

Sacred Journey Of Ku-Kai, Volume 4


9,99€
Téléchargement d'album

The Essential


9,99€
Téléchargement d'album

Thousand Star


9,99€
Téléchargement d'album

Era Classics + Livret Digital Interactif


9,99€
Téléchargement d'album

The Very Best Of Enya [+ 4 titres bonus]


9,99€
Téléchargement d'album
À découvrir sur Virginmega

Un sélection d'artistes

Mike Oldfield

Mike Oldfield
En 1968, Mike Oldfield, guitariste, poly-instrumentiste, enregistre un premier album (Sallyangie) avec sa soeur aînée, Sally Oldfield, avant de rejoindre Kevin Ayers comme bassiste. En 1972, le tout nouveau label Virgin Records de Richard Branson signe son premier artiste, en l'occurrence Mike Oldfield. Cela donnera, en mai 1973, Tubular Bells. Un triomphe (repris comme musique du film L'Exorciste) qui lance définitivement le label et le musicien.

Et I et II et III

Suit une longue carrière où Mike Oldfield réalise album sur album avec divers artistes, souvent avec sa soeur et toujours avec cette patine folk celtique qui le caractérise malgré l'usage d'instruments électroniques. En 1992, Oldfield fait appel au producteur Trevor Horn (The Buggles, Yes) pour l'aider à réaliser Tubular Bells II qui, et ce n'est une surprise pour personne s'installe au sommet des hit-parades britanniques.

Sphère musicale

Deux ans plus tard, il publie The Sound of Distant Earth, puis fait l'ermite, avouant ne pas suivre l'actualité musicale. Il se réveille pourtant en 1998 avec une mise à jour de Tubular Bells, troisième du nom, suivi, un an plus tard, par Millennium Bell, célébrant l'arrivée du troisième millénaire. Il faut attendre 2008 pour que le talentueux dilletante publie une nouvelle oeuvre ambitieuse avec Music of the Spheres. Cet album néo-classique lui permet de retrouver le hit parade anglais avec une bienvenue 9ème place. Après diverses incursions en territoire ambient, l'album Tubular Beats (2013) revisite son patrimoine à la manière electro avec les producteurs York (Torsten Stenzel) et Steve Brian tandis que l'ex-chanteuse de Nightwish Tarja Turunen vocalise sur « Never Too Far ».

Mike Oldfield revient après six ans sans nouvel album original avec Man on the Rocks en 2014. Son vingt-cinquième album studio est un nouvel exercice de pop à la manière inimitable du créateur de « Moonlight Shadow ».

Copyright 2014 Music Story

Tangerine Dream

Tangerine Dream
Né le 6 juin 1944 dans la ville russe de Tilsit, Edgar Froese fait l'apprentissage du piano, avant de tenir la guitare dans son premier groupe berlinois : nous sommes en 1962, le jeune homme est étudiant en graphisme (un talent mis à profit dans la composition ultérieure de pochettes d'albums, en compagnie de son épouse Monica), et, comme tous les apprentis créateurs de sa génération, fasciné par Salvador Dali. La nuance, d'importance, reste que Edgar Froese fait la connaissance du peintre catalan, et compose même une première partition, en illustration d'une statue du maître.

De retour en Allemagne, celui qui est désormais multi-instrumentiste crée Tangerine Dream (du nom d'une mandarine à peau rouge poussant sous le soleil de Floride) au mois de septembre 1967, et on commence à évoquer la première mouture du groupe dans la mouvance du rock psychédélique.

En 1969, Froese rencontre le jeune batteur Klaus Schulze et Conrad Schnitzler, non musicien fasciné par tout ce qui peut faire du bruit. Tangerine Dream, dont le leader définira en personne l'appellation des différentes périodes, est né.

Les années roses

La même année, le trio enregistre de manière totalement impromptue son premier album, Electronic Meditation.

Klaus Schulze rallie alors Ash Ra Tempel (puis se consacre à une carrière en solo), et Schnitzler crée Cluster. Ils sont remplacés par l'ancien Agitation Free Christopher Franke, et l'organiste Steve Schroyder.

Après s'être produit en concert en compagnie de...six flippers, le trio enregistre Alpha Centauri (1971), inspiré des travaux du compositeur contemporain György Ligeti.

Tangerine Dream, qui s'essaie à la musique de film, devient alors le parangon de la cosmic music, et l'utilisateur pionnier de générateurs de sons et autres synthétiseurs (les musiciens vont même jusqu'à vendre tous leurs instruments traditionnels, afin de financer leurs équipements électroniques).

Quelques mois plus tard, Schroyder s'en va, et est remplacé par le néophyte Peter Baumann.

En 1972 paraît le double album (dans son édition originale) Zeit, pour le compte duquel est invité Florian Fricke (Popol Vuh), et qui est salué par une presse unanime. Néanmoins le groupe est, lors d'un concert à Bayreuth, violemment expulsé par un public ulcéré par la musique proposée.

En 1973 est édité le quatrième album des allemands : Atem, considéré comme disque de l'année en Grande-Bretagne, leur ouvre marché - et contrat - anglo-saxons.

Les années Virgin

Phaedra, inspiré par la mythologie grecque, sort en 1974, et est consacré disque d'or dans nombre de pays. La même année, Froese enregistre son premier album solo. Tangerine Dream donne alors, en Grande-Bretagne ou en la cathédrale de Reims, certains de ses concerts les plus emblématiques.

Au printemps 1975, Michael Hoenig (également venu d'Agitation Free) remplace temporairement Baumann, parti sans crier gare pour un périple asiatique et à Katmandou.

La même année, c'est néanmoins le line-up initial qui enregistre Rubycon, alors que le leader grave son deuxième opus en solo, et que l'année s'achève avec le premier enregistrement public du groupe, Ricochet, qui fait lui-même suite à un concert parisien triomphal, donné devant 30 000 personnes à la Fête de l'Humanité.

C'est à l'été 1976 qu'Edgar Froese édite son troisième album en nom propre. La nouvelle production du groupe, Stratosfear, sanctionne une évolution vers une plus grande immédiateté de sa musique.

L'année suivante, le trio renoue avec la musique à programme, composant la partition de Sorcerer, film de William Friedkin, L'Exorciste : c'est un nouveau triomphe.

L'album Encore (1977) dissimule à grand-peine les dissensions croissantes au sein du groupe, que Baumann finit par quitter pour de bon, se lançant dans une carrière en solo.

Tout n'étant pas simple, Tangerine Dream enregistre alors cinq albums chez Private Music, label créé par...Baumann.

Le groupe - ayant intégré le flûtiste et chanteur anglais Steve Joliffe, et le batteur Klaus Krieger en homme de session - est désormais un quartet : sa première publication est Cyclone (1978). Mais Jollife quitte bientôt le groupe, et Edgar Froese propose son quatrième album solo.

Force Majeure sort en 1979, pour une nouvelle reconnaissance internationale.

Tangerine Dream intègre alors le claviériste Johannes Schmoelling, et enregistre Tangram (1980), malgré des critiques globalement négatives l'un des disques les plus vendus du groupe.

En 1981 Tangerine Dream retrouve le cinéma et compose la musique d'un film de Michael Mann. La même année, Exit est salué comme l'une de leurs plus brillantes productions. Assez étonnamment, le single « The Girl on the Stairs » devient la même année le hit surprise de la carrière du groupe.

En 1982 paraît White Eagle, qui encore une fois divise les critiques, alors que Edgar Froese compose la musique d'un film où le cinéaste Rainer Werner Fassbinder apparaît pour la première et dernière fois dans un premier rôle, avant sa disparition tragique et prématurée la même année.

Logos Live (1983) porte le souvenir de concerts londoniens, et Froese enregistre un nouvel effort solo, désormais pratiquement annuel.

Les années bleues

Les enregistrements se succèdent : l'album Hyperborea précède de nouvelles musiques de films (pour le compte de Tom Cruise, ou Stephen King), de nouvelles et triomphales tournées, et un nouveau disque live (Poland-1984).

La sortie de l'album Le Parc (en hommage aux plus beaux parcs du monde) annonce le départ de Schmoelling, usé par la vie de tournée, et désireux de se consacrer à une carrière en solo. Tangerine Dream intègre alors l'Autrichien Paul Haslinger. L'album Underwater Sunlight sort en 1986.

Les années Melrose

Alors que Jerome Froese (fils d'Edgar) intègre progressivement le groupe, et que Christopher Franke le quitte, paraît Livemiles (1988), puis Optical Race. Les Allemands se consacrent par la suite une nouvelle fois à des musiques de films.

C'est au début de 1990 que Froese recrute la saxophoniste Linda Spa, avec laquelle sont enregistrés Rockoon (1992), 220 Volt Live (1993), et Turn Of The Tides (1994), où l'influence du rejeton Jerome s'avère exponentielle.

Les années TDI

Suivent un double album solo d'Edgar Froese, ainsi que l'album Tyranny Of Beauty (1995), objet d'une cinquième (sic) nomination aux Grammy Awards, ainsi que l'album de remixes The Dream Remixes (1995).

Goblins Club (1996) voit la collaboration d'un chœur viennois, et est suivi d'une tournée allemande, après quatorze années d'absence des scènes teutonnes.

Après un travail en collaboration avec le groupe The Orb, Tangerine Dream édite un nouvel opus live (Tornado-1997), puis Ambient Monkeys (1999), florilège de pièces composées par Bach, Haendel ou Mozart.

En 2000, Monica, épouse de Edgar Froese, décède.

Tangerine Dream se consacre ensuite à l'illustration vidéo, au cinéma, à la musique à programme (comme cette illustration de la Divine Comédie de Dante, au cours de laquelle Edgar Froese rencontre celle qui allait devenir sa deuxième épouse, Bianca Acquaye), et à l'édition de DVD.

Les années Eastgate

Alors que Jerome Froese se lance dans une carrière personnelle, Tangerine Dream fête dignement son quarantième anniversaire, par un concert gigantesque à Berlin.

En 2007 est paru Madcap's Flaming Duty, album de...chansons, puis Springtime In Nagasaki, où le groupe retrouve son inspiration des débuts, drastiquement définie par Edgar Froese, désormais seul maître à bord, et désormais principal artisan d'une esthétique insatiable.

Copyright 2013 Music Story Christian Larrède

Vangelis

Vangelis
Le compositeur grec Evanghelos Odyssey Papathanassiou, ou Vangelis, naît à Volos en 1943. Adolescent, il fait parti d'un groupe de jazz populaire en Grèce dans les années 1960, The Forminx, avant de former, avec Demis Roussos, le groupe Aphrodite's Child en 1968.Il sort, en 1971, un album en solo à l'écriture très novatrice, Fais Que Ton Rêve Soit Plus Long Que La Nuit, inspiré par la révolte étudiante parisienne de mai 1968.

Après la séparation d'Aphrodite's Child en 1972, Vangelis rejoint le réalisateur français Frederic Rossif pour composer les illustrations sonores de ses nombreux documentaires, comme L'Apocalyspe des Animaux, La Fête Sauvage ou le Cantique des Créatures, trilogie consacrée aux peintres Picasso, Braque et Mathieu. Vangelis s'emploie ensuite à sa carrière solo et sort Earth en 1974. Il déménage à Londres, monte son propre studio et sort plusieurs disques comme Heaven and Hell en 1975, Albedo O.39 en 1976, Spiral en 1977 ou Beaubourg en 1978. Il collabore également avec Jon Anderson, le chanteur de Yes, le temps de quelques albums et singles (Jon & Vangelis - Short Stories et Friends of Mr. Cairo en 1980-81).C'est sa bande originale de film pour Les Chariots de Feu qui va le rendre très populaire en 1981, aussi bien en Europe qu'aux Etats-Unis, et qui lui permettra de remporter l'Oscar de la meilleure bande originale de film. C'est ensuite celle du film Blade Runner réalisé par Ridley Scott, en 1982, qui l'impose définitivement comme un compositeur hors pair. Il réalise aussi divers travaux comme, entre autres, des habillages sonores pour des documentaires de Jacques Cousteau.Il sortThe Mask en 1985, Antartica en 1988 etThe City en 1990.En 1992, il est fait Chevalier de l'Ordre des arts et des lettres, et compose la bande originale de 1492 : Christophe Colomb, film réalisé par Ridley Scott, et en 1998 un album classique, El Greco - prenant pour sujet l'un des peintres grecs les plus importants, Domenicos Theotokopoulos.
Après une nouvelle musique pour le film Iannis Smaragdis El Greco (2007), Vangelis compose l'oratorio Mythodea pour le compte de la mission Mars lancée par la NASA en 2001 puis - dans un autre registre - le thème de la Coupe du monde de football (FIFA) l'année suivante. En 2004, le réalisateur américain Oliver Stone lui confie la bande originale du film Alexander.

Copyright 2014 Music Story

Maintenant disponible

Jai Santoshi Maa


9,99€
Téléchargement d'album

We Are Love


7,99€
Téléchargement d'album

Providencia


7,99€
Téléchargement d'album


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion