Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :





St. Vincent

St. Vincent

Née à Tulsa (Oklahoma) le 28 septembre 1982, Annie Erin Clark empoigne sa première guitare à l'âge de douze ans. Elle grandit à Dallas (Texas) et découvre les coulisses de la scène en travaillant comme roadie pour le groupe de son oncle, manager de Tuck & Patti.

Après trois années passées à la Berklee School of Music de Boston (Massachusetts), qu'elle quitte avant le terme en 2003, la jeune guitariste retourne au Texas et se joint au groupe The Polyphonic Spree pour l'album The Fragile Army, enregistré en 2006. Elle termine l'année 2006 sur la route en compagnie de Sufjan Stevens puis adopte le nom de St. Vincent en référence à l'hôpital new-yorkais où est décédé le poète Dylan Thomas en 1953.

Le premier album solo de St. Vincent, Marry Me, sorti en juillet 2007 sur Beggars Banquet, propose un étonnant mélange de folk naïf et d'audacieux arrangements pop rock. Il dévoile notamment les singles « Paris Is Burning » et « Jesus Saves, I Spend ». La chanteuse s'entoure pour l'occasion des ex-Polyphonic Spree Brian Teasley (batterie) et Louis Schwadron (trompette) et de Mike Garson, pianiste de David Bowie. Le 6 mars 2008, St. Vincent décroche le PLUG Award de l'artiste féminine de l'année.

La frêle musicienne passionnée par les contes pour enfants et les films Walt Disney (Blanche-Neige, Le Magicien d'Oz) s'attelle à son deuxième effort Actor, paru sur l'étiquette 4AD en mai 2009. Le résultat, largement salué par la critique pour ses arrangements complexes, grimpe à la 9ème place du classement des albums indépendants du Billboard. Il recèle deux nouveaux singles « Marrow » et « Actor Out of Work ». Auteur-compositeur douée et guitariste inventive, St. Vincent utilise de multiples pédales à effets qui caractérisent l'atmosphère de ses chansons.

Début octobre 2011, St. Vincent revient avec Strange Mercy, un album oscillant entre pop, folk et rock, avec une pointe d'electro, à travers lequel elle assume parfaitement sa féminité et ses influences comme The Velvet Underground. En 2010, St. Vincent participe au projet collaboratif Here Lies Love mené par Fatboy Slim et David Byrne. Ce dernier la rejoint ensuite sur scène lors de l'un de ses concerts. Cette complicité débouche en septembre 2012 sur l'album commun Love This Giant, dont les chansons sont bâties autour des cuivres prodigués par Antibalas et The Dap-Kings.

Cet album est un nouveau succès aux Etats-Unis où il figure dans les trente premiers du Billboard à sa sortie. St. Vincent est de retour en solo en 2014 pour l'homonyme St. Vincent produit par John Congleton avec la participation des batteurs de Midlake et Sharon Jones & the Dap-Kings.

Copyright 2014 Music Story Loïc Picaud


 

Réagissez sur St. Vincent

  • Autour de St. Vincent

    • Accueil
    • Albums
    • Singles/Maxi
    • Compilations
  • Biography
X Publicité
À voir aussi
  • http://www.myspace.com/stvincent
  • http://www.ilovestvincent.com
  • http://www.allmusic.com/artist/mn0000574035
Alerte nouveauté : Restez informé sur l'artiste


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion