Retrouvez les meilleurs albums, les blockbusters et le top 50 sur Virgin Mega

Votre panier :





Carlos Gardel

Carlos Gardel

Carlos Gardel est un chanteur de tango, né selon certaines sources à Toulouse en France le 11 décembre 1890 sous le nom de Charles Romuald Gardès, ou en 1887 en Uruguay selon d'autres documents.

Dès 1902, Gardel commence à se faire remarquer comme un grand interprète du folklore de la pampa argentine. On lui donne le surnom de Zorzal, ce qui veut dire « la grive ».

Gardel et Razzano

En 1912, il rencontre le guitariste Razzano, avec qui il fait sa première tournée en province. Gardel et Razzano ont été véritablement lancés lors d'une grande fête de fin d'année, le 31 décembre 1913, au célèbre restaurant Armenonville. Le patron est tellement enthousiasmé par la voix de Gardel qu'il propose un lucratif contrat au désormais célèbre duo. Gardel et Razzano se produisent partout dans la capitale et en province. Leur collaboration durera jusqu'en 1926.

La voix de Gardel et son sens du rythme convenaient parfaitement au simple accompagnement de guitare de Razzano. La même année, il enregistre 15 chansons pour le compte du label Columbia, sur lesquelles il s'accompagne lui-même à la guitare. La première de ces chansons s'intitule « Sos Mi Tirador Plateado » qu'il réenregistrera plus tard sous le titre de « El Tirador Plateado ». Mais son répertoire se compose encore de chansons créoles.

L'invention du gramophone et du disque en 1917 sera déterminante dans l'histoire du tango. Qui dit disque dit diffusion, donc la possibilité de toucher toute la population, pas seulement celle qui fréquente les cabarets et les théâtres. L'avènement du disque consacre le tango comme un véritable phénomène de culture populaire et le délivre définitivement de son étiquette péjorative de musique et danse suspecte, ne convenant qu'à l'expression d'une partie marginale de la population de la capitale.

C'est la même année qu'il est reconnu comme véritable chanteur de tango en interprétant la chanson « Mi Noche Triste » (de Samuel Castriota et Pascual Contursi), étant donné que jusqu'à lors, le tango était surtout musical et sans paroles. A la même periode Carlos Gardel joue pour la première fois dans un film, Flor de Durazno, et commence véritablement sa carrière discographique en compagnie de José Razzano sous le label de Disco Nacional. La chanson la plus connue de ce disque sera « Cantar Eterno » de Angel Villoldo.

En 1925, il se sépare de José Razzano, et à son retour en Argentine en 1926 il se consacre presque exclusivement à la chanson.

Gardel à Paris

En 1928, Gardel arrive à Paris. Manuel Pizarro lui-même accueille le chanteur, Il n'a aucune difficulté à introduire Gardel : sa réputation est déjà bien établie grâce à ses disques, qui ont traversé l'océan avant lui. Rapidement, Gardel fait la conquête de Paris comme il avait fait la conquête de tous les publics d'Amérique latine. Un mois à peine après son arrivée, il est sollicité par les maisons de disques pour enregistrer ses succès. Les disques se vendent au-delà de toute espérance. La maison de disques Odéon l'engage pour une série d'enregistrements.

En 1929, Carlos Gardel se produit dans un grand spectacle pour une oeuvre charitable, Le Bal des Petits Lits Blancs. Cette fête regroupe les plus grands noms du spectacle parisien: Maurice Chevalier, Mistinguett, Lucienne Boyer, Raimu et, bien sûr, Carlos Gardel et l'orchestre typique de Manuel Pizarro. Gardel est longuement ovationné et il est présenté au président français.

En 1932, il commence une collaboration avec le parolier Alfredo Le Pera. Ce dernier écrit pour lui plusieurs tangos célèbres: « Melodia de Arrabal », « Silencio », « Me da Pena Confesarlo », « Por tus Ojos Negros »...

Gardel et Piazzolla

En 1934, Carlos Gardel est à New York pour jouer dans le film El Día Que Me Quieras. Il fait connaissance d'un jeune argentin de 13 ans qui habite New York et qui joue du bandonéon : Astor Piazzolla. A la fin du tournage, Carlos Gardel oraganise une fête avec les Argentins et Urugayens vivant à New York, et à la fin de la soirée, demande à Astor Piazzolla de l'accompagner au bandonéon pour chanter « Arrabal Amargo ». Son successeur se trouve ainsi lancé.

Il tourne trois films en 1935: Le Tango à Broadway, sous la direction de Louis Gasnier, ainsi que El d’a Que Tu Me Quieras (Le Jour où tu m'aimeras) et Tango bar, tous deux filmés à New York sous la direction de John Reinhardt avec l'actrice Rosita Morena. Tourne également à Hollywood, sous la direction de Norman Taurog, Cazadores de Estrellas (Les Etoiles de la radio). Ce film est sorti en salle après la mort de Gardel.

Sa dernière grande tournée de spectacles s'est déroulée en novembre 1933, à Paris, puis à New York, et les grandes villes d'Amérique du Sud. Le lundi 24 juin 1935, Carlos Gardel meurt au sommet de sa gloire près de Medellin en Colombie, dans l'accident de l'avion où il avait pris place. Il ne devait pas revoir sa ville de Buenos Aires. L'un de ses grands succès, « Volver » (en français Le retour), fut pour lui l'impossible retour, et c'est par bateau, mode de transport qu'il avait toujours préféré, que son corps fut ramené en Argentine. Il est enterré dans le cimetière de la Chacarita à Buenos Aires. Sa tombe est visitée par des admirateurs venant des quatre coins du monde.

Copyright 2014 Music Story

 

Réagissez sur Carlos Gardel

  • Autour de Carlos Gardel

    • Accueil
    • Albums
    • Singles/Maxi
    • Compilations
  • Biography
X Publicité
Alerte nouveauté : Restez informé sur l'artiste


Powered by Pertimm
Paiement sécurisé
VirginMega sur Facebook VirginMega sur Twitter VirginMega sur Youtube VirginMega sur Dailymotion